Bourreau des temps modernes : l'Alliance Française Lyon s'obstine à licencier

LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

<== Retour à LYFtv.com



Nouveau ! Téléchargez ici la nouvelle attestation dérogatoire

Les derniers articles ==>

avatar
Rémi B
Nombre de messages : 2
Age : 38
Date d'inscription : 05/07/2020
29072020
Prétextant l'impact économique de la crise sanitaire de la COVID-19, Bernard Magnon, président de l'Alliance Française de Lyon accompagné de Grégoire Brault, directeur, étaient sur le point de fermer les portes de l’école, mais devant la forte mobilisation des salariés et des étudiants, ils ont été contraints de suspendre leur projet qui concernait 80% du personnel. 
Aujourd'hui, M Magnon a proposé un nouveau plan ne licenciant « que » 60% des salariés dont 14 enseignants sur 22. Une proposition absurde face à celle élaborée par les représentants du personnel, avec l'aide du syndicat CFDT, qui démontrait la viabilité d'un projet conservant l'ensemble des salariés en s'appuyant sur le dispositif APLD (Activité Partielle de Longue Durée), mais dont les dirigeants ne veulent pas entendre parler. 
Malheureusement, la Direction persiste dans sa volonté de licencier de façon irresponsable les 2/3 des salariés. Ce plan est d'autant plus écœurant qu'il est précipité : M Magnon lui-même assume son rôle de bourreau de la structure et de ses salariés en refusant d'attendre la fin de l'été et la validation des décrets  à venir qui permettraient de sauver l'ensemble du personnel. 
Vers une ubérisation de la profession ? 
Ce refus démontre l'absence d'éthique de la Direction qui souhaite profiter de la crise sanitaire pour renouveler son équipe, afin de proposer au printemps prochain des contrats précaires, sans ancienneté et avec des conditions de travail nivelées par le bas. Au-delà du coût humain désastreux que représente un tel plan, ce sont l'accueil des étudiants étrangers à Lyon et ses retombées économiques, l'enseignement de la langue française et les fondements mêmes de l'Alliance Française qui sont remis en cause. 
Le personnel déplore n'avoir pas été entendu, malgré les efforts entrepris pour négocier avec la Direction. Les salariés demandent la démission du Conseil d’Administration qui se montre inapte à avoir une vision pour l'avenir de l'école et qui démontre son incapacité à sauver ses salariés et attendent une intervention politique seule à même de pouvoir désormais empêcher les licenciements.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Nous écrire

Mentions légales



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance









logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile)<--